La Saint-Nicolas

2017

2018

2019

Date la Saint-Nicolas

Mercredi 6 décembre Jeudi 6 décembre Vendredi 6 décembre

S’il est souvent confondu avec le Père Noël, l’histoire et les mythes autour de Saint-Nicolas
nous montrent qu’il s’agit en fait d’un personnage bien différent, et bien plus ancien et authentique. C’est certainement la raison pour laquelle il est toujours fêté en bonne et due forme dans de nombreux pays.

Où et quand fête-t-on la Saint-Nicolas ?

La Saint Nicolas est célébrée le 6 décembre, jour présumé de la mort de Nicolas de Myre, aux
alentours de l’an 345 après Jésus Christ.
Ce Saint est célébré dans de nombreux pays européens, et orientaux : la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Allemagne, l’Autriche, la France (dans les régions du Nord et de l’Est), l’Italie (dans certaines régions seulement), la Grèce, la Suisse (dans certaines régions seulement), le Royaume-Uni, la Hongrie, la Slovénie, la Lituanie, la Croatie, la Russie (dans certaines régions seulement), l’Ukraine, la Pologne, la Slovaquie, la Bulgarie, la Serbie

Qui est Saint-Nicolas et pourquoi le célèbre-t-on ?

Saint Nicolas de Myre est un évêque né en Asie Mineure, qui a vécu au IIIe siècle après J.-C.
Il aurait été un modèle de générosité et de sainteté, aurait notamment distribué ses richesses aux pauvres, et, dans un registre plus fantastique, aurait secouru des enfants découpés au couteau et cuisinés par un boucher en les rapiéçant et en les ramenant à la vie. Si l’histoire dispose de peu d’éléments biographiques concernant l’existence de Saint-Nicolas, en raison du caractère ancien de sa liturgie, il est en revanche indéniable qu’il est considéré comme le saint patron des boulangers, des bateliers, et enfin, des enfants. Ainsi, il est connu pour apporter des cadeaux aux enfants sages le 6 décembre de chaque année.

Selon la tradition, il arpente les villes à dos d’âne, accompagné de son acolyte, le père Fouettard, le fameux boucher découpeur d’enfants, qu’il a puni et condamné à sillonner les routes du monde avec lui, qui distribue des coupes de trique aux enfants méchants.
Saint Nicolas est un Saint très populaire puisque sa légende a parcouru la quasi-totalité de l’Europe, il est d’ailleurs représenté très souvent et en de nombreux endroits, et reste célébré alors même que la légende du Père-Noël, très populaire, a traversé l’Atlantique après la Seconde Guerre Mondiale.

Saint-Nicolas est-il le Père Noël ?

Saint-Nicolas est un personnage religieux et historique tandis que le Père Noël est une
invention de la marque Coca-Cola, calquée sur le modèle de Saint-Nicolas, et destinée à booster les ventes durant la période d’hiver. Ils n’ont donc, a priori, rien à voir.
Reste que, à l’instar de Saint-Nicolas, le Père-Noël distribue des cadeaux aux enfants sages. L’un des principaux éléments trompeurs de cette confusion réside dans le fait que l’on attribue souvent le nom de Santa Klaus au Père Noël, il s’agit en réalité de la déformation du nom néerlandais de Saint-Nicolas : Sinter Klaas, alors qu’ils sont différents.

Faits et anecdotes

– En Belgique, la Poste a créé un service qui répond aux enfants écrivant à Saint-Nicolas à
l’adresse : rue du Paradis n°1, 0612 CIEL.
– Aux Pays-Bas, Saint-Nicolas est traditionnellement accompagné de lutins maladroits supposés
l’assister, ce qui rend les manifestations plutôt cocasses.
– Au Luxembourg, les enfants qui n’ont pas été sages se voient distribuer des brindilles, censées composer la trique du Père Fouettard.
– En Allemagne, ce n’est pas le Père Fouettard qui accompagne Saint-Nicolas, mais Krampus, un personnage mi-chèvre, mi-démon, qui serait venu des enfers, pour apeurer les enfants
méchants et les inciter à être gentils. Ce personnage a inspiré l’un des épisodes de la série
animée américaine American Dad, dans lequel il est moqué et ridiculisé. (Épisode 8, Saison 9).